Pour citer cet article

Référence électronique

Elizabeth Hunter, « The Black Lines of Damnation : Double Predestination and the Causes of Despair in Timothy Bright’s A Treatise of Melancholie », Études Épistémè [En ligne], 28 | 2015, mis en ligne le 10 décembre 2015, consulté le 20 septembre 2017. URL : http://episteme.revues.org/811  ; DOI : 10.4000/episteme.811