Navigation – Plan du site

19 | 2011
Les femmes témoins de l’histoire

Si les femmes « témoins de l’histoire », évoquées dans ce numéro d’Études Épistémè, n’écrivent pas d’abord pour défendre leur sexe, elles n’en participent pas moins à l’élaboration d’une histoire complexe, dans laquelle le particulier se mêle au général, l’expérience à l’analyse intellectuelle et rationnelle, les femmes aux hommes. À condition de ne pas les considérer comme de simples illustrations, leurs témoignages, souvent en marge de l’histoire officielle, enrichissent la compréhension du passé et rendent possible l’écriture d’une histoire mixte, dont beaucoup de pages restent encore à rédiger.

  • Revues.org